Enceinte ou pour bientôt, ne l’oubliez pas!

Bonjour à toutes !

Aujourd’hui je veux vous parler de la vitamine B9 (ou folates, ou acide folique) qui est très importante lors de  la grossesse.

L’acide folique  prévient de façon importante les anomalies de fermeture du tube neural (AFTN) chez l’embryon.

L’ anomalies de fermeture du tube neural est une malformation grave qui peut entrainer la mort in utéro ou bien provoquer un handicap lourd.

Vous pouvez y remédier très significativement en faisant une cure d’acide folique avant la grossesse et  jusqu’à 4 semaines après la conception.  En effet, le défaut de fermeture du tube neural est irréversible à partir de la 4ème semaine de grossesse.

Les apports recommandés pour les femmes sans antécédents sont de 0,4 mg par jour.

Chez les femmes avec antécédents, il est de 5 mg par jour.

Vous pouvez constater que ce taux est faible par rapport aux problèmes pouvant survenir !

Il existe bien évidemment des populations à risque car toutes les femmes ne sont pas en carence d’acide folique… Les jeunes filles, les femmes ayant un IMC inférieur à 18 en début de grossesse sont des populations à risque de carence ou de déficit.

Une surveillance de la part de votre gynécologue ou de votre médecin doit également être portée sur votre taux, si vous avez des antécédents  d’AFTN, ou si vous êtes sous traitement de certains médicaments.

Vous pouvez trouver ces acides foliques en priorité dans les épinards, le cresson, la chicorée, le pissenlit, la mâche, le melon et certaines graines (noix, pois chiche, châtaigne…)

Vous pouvez également en trouver (en quantité inférieure que les aliments cités au dessus) dans d’autres légumes à feuilles comme la laitue, l’endive, le choux, le poireau, l’artichaut… mais également dans les bananes, les kiwis

Bref la liste est longue et vous avez tout un choix à porté de main…

Vous pouvez bien évidemment me contacter pour obtenir une liste plus longue des produits contenant des folates.

Je rappelle que si vous êtes enceinte, vous devez laver correctement vos légumes et les cuire car certaines bactéries présentes dans le « cru » peuvent provoquer des complications (pour le fœtus entre autre) en cas d’ingestion.

Voila, j’espère vous avoir éclairé sur l’acide folique, et que vous serez un peu plus informer ! Dans tous les cas, votre gynécologue devrait vous en parler s’il le juge nécessaire!

 

 

Crédit photo : PNNS

Je vous rappelle encore une fois que vous pouvez soutenir mon blog tous les jours sur le site de Cosmopolitan.

Je vous remercie beaucoup!

A bientôt!

Publicités

Ecris un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s